Ce qui nous intéresse,
Faire sens.
Nos outils,
La matière, sa composition, sa mise en œuvre, les efforts qu’elle supporte et transmet.
La géométrie, sa rationalité, sa précision, ce qu’elle ordonne, règle et met en relation.
Le vivant, ce qu’il habite, rempli, déborde, traverse, et transgresse. 

Suite à leur diplôme obtenu à l’ENSAP de Lille, Camille Mourier et Germain Pluvinage remportent un concours d’architecture et reçoivent une première commande de 18 000 m² de bureau à Nanterre, en région Parisienne. C’est autour de ce projet exceptionnel par sa taille qu’ils fondent le bureau faceB. Ce premier ouvrage construit sans références préalables initie à l’agence la culture du challenge, de l’innovation et de la découverte qui perdure depuis 10 ans.
Pour s’inscrire dans une démarche d’excellence, le bureau faceB met en place des partenariats privilégiés avec des bureaux d’études d’ingénieries reconnus et à la pointe dans leurs domaines (VS-a pour l’ingénierie de l’enveloppe, Böllinger + Grohmann pour la structure, Energélio pour le contrôle des énergies, ect.).

De plus, l’agence enrichie chacun de ses projets en collaborant avec d’autres champs disciplinaires (industriels, artistes, économistes, écologues..).

L’agence recherche la pluralité des programmes : logements, bureaux, équipements publics, et ouvrages d’art. De l’intimité de la chambre à coucher aux expériences collectives d’une infrastructure, chaque projet est l’occasion de s’intéresser à l’Homme qui traverse ces différents lieux.
Les clients du bureau faceB sont variés, promoteurs privés, bailleurs sociaux, institutions publiques, et particuliers.

La Géométrie

Elle est en toute chose, compose le vivant, structure la nature et notre culture.
Elle traverse les époques. Fait figure et symbole.
Elle se fait trame puis rythme et harmonie.
Elle est épure, précision et rationalité.
Elle met en place la matière pour porter, diviser, assembler, couvrir et circonscrire. Elle lui donne un sens, et la transforme en structure.
Elle est pour nous autant une exigence de rigueur qu’une méthode de travail.

La matière

Elle est visible, physique, atomique. Elle est structure, façade, paroi.
Elle convoque l’invisible, le sensible, l’imaginaire. La brique du nord et son sol argileux, l’odeur de la sève, les alluvions des rivières figées dans le ciment.
Elle fige les gestes de sa mise en œuvre. La main qui maçonne, pli et assemble. Par la matière et son détail de mise en œuvre, nous pouvons faire le choix un geste qualifié issu un savoir-faire ancestral.
Elle raconte les efforts qui la traversent.
Elle ancre un bâtiment dans un contexte physique, poétique et humain.

Le Vivant

Il bouge, se transforme, s’use et se régénère. Dans le temps et dans l’espace. 
Il respire, voit, entend et touche.
Il prend part, participe et revendique. Plus qu’aux usages, penser au vivant nous oblige à penser, le mouvement, le social et l’écologie. Le vivant dans son milieu. 

Et surtout, il se souvient, et il rêve.

Face B a été crée par Camille Mourier et Germain Pluvinage en 2009.