En cours / Extension et réhabilitation Dojo / Wasquehal

Actualités, Equipements, Réalisation

Sujet / Réhabilitation et extension (salle réversible Judo / Basket) du Dojo régional de Wasquehal.
Site / Le dojo actuel est un bâtiment de forme forte. Sa puissance est tirée de la radicalité de sa géométrie (un plan carré, tramé et régulier). En plan, c’est une figure axée, les pavillons s’enchaînent selon un axe est/ouest, l’entrée se faisant naturellement au bout de l’axe. Pour autant l’architecture du dojo marque une époque (année 80), mal construit il est fortement dégradé et il s’ouvre peu sur l’extérieur. De plus la juxtaposition de la patinoire et du funérarium au dojo rend son insertion urbaine peu aimable.
Création d’un Parvis / L’enjeu est de rentrer au centre de l’équipement pour que le hall puisse desservir indépendamment les deux salles. Le désaxement vers le nord de la nouvelle construction par rapport au dojo laisse à découvert une partie de sa façade Est. Le hall permet au regard de passer sous les tribunes existantes et traverser le dojo jusqu’au centre de l’aire de combat. Le désaxement dessine un large parvis d’entrée qui se prolonge le long de la façade Ouest de l’actuel dojo jusqu’à la patinoire.
Hall en triple hauteur / Tirant parti de l’organisation du dojo existant en trois niveaux de plancher, le hall, en triple hauteur, articule et dispatche les flux joueurs en RDC et le public aux niveaux supérieurs. Le hall se glisse dans l’interstice laissé entre le dojo actuel et la structure indépendante de la nouvelle salle. À l’intérieur de ce volume, un jeu de plancher et de coursives s’installe, reliant les tribunes existantes et les nouvelles.
Structure / La nouvelle salle de sport s’appuie sur une structure tramée sur le module d’un tatami, en clin d’œil à la structure en béton du dojo existant. Les locaux communs et tribunes étant situés à dos du dojo existant, cette disposition libère les 3 façades de la salle de sport. Elle s’ouvre ainsi vers la ville à l’inverse de la salle existante. 

Façade / Le choix des matériaux vise à anoblir le bâtiment en jouant avec les contrastes. Au béton brut se superposent le bardage métallique réfléchissant, des façades en verre ou opalescente, une structure intérieure métallique noire. Il s’agit de faire rencontrer la finesse des façades avec le béton brut.

Mission complète (2019-2021)
Budget : 3 585 748 €HT
Surface : 1 650 m² SU extension 215 m² SU réhabilitation
BET  : HDM Ingénierie
Perspectives : François Marcuz