Commande centralisée de réseau, Lille

PAGE PRECEDENTE

bureaufaceB

——————————————————————————————————————–
Concours,
Deuxième prix.

Photo aérienne du site de Garolille

Plan masse

Niveau 0, gestion bâtiment, systèmes ferroviaires et maintenance

Niveau 1, bureaux et salle d’exploitation

Insertion d’une nouvelle trame dans le site

          Intégration du CCR dans les lignes de force du site

Une esthétique soucieuse de clarté et de rigueur, en rapport avec le site industriel

Actuellement, le réseau français est géré par 1500 postes d’aiguillage. Dans chaque région, pour faire face à la croissance attendue du trafic ferroviaire mais aussi pour moderniser la commande des itinéraires, le réseau Ferré de France a décidé de centraliser et d’automatiser la gestion des circulations ferroviaires au sein d’un même bâtiment, la Commande Centralisée de Réseau.
Ce projet de Commande centralisée de réseau (CCR) doit voir le jour sur un site industriel désaffecté, aux abords des voies ferrées, et en contrebas de l’autoroute A1. Le lieu est particulier mais non dénué de qualité : la logique du site existant est entièrement réglée par des contraintes industrielles (les ponts roulants, les entrepôts, les voies ferrées).
Cette implantation logique et rigoureuse donne au site des lignes de force. Le parallélisme des ponts
roulants, des trois entrepôts et des voies de chemins de fer déroule des perspectives infinies.
Le projet s’implante dans cette logique efficace. Dans la continuité des ponts roulants, nous reconstituons
une trame de 25 m de large, et installons le CCR et ses parkings.
La problématique liée au lieu de travail, lieu de vie dans une friche, s’impose de fait. S’il garde une
certaine poésie pour le promeneur, comme tout lieu chargé d’histoire, ce site peut apparaître aride, et
même effrayant pour le collaborateur. Pour apaiser cette étrangeté, remettre à l’échelle du collaborateur et retrouver une relation avec l’extérieur, nous intégrons un patio à l’intérieur. Cette « cour » permet de s’aérer, et de s’ouvrir vers l’extérieur tout en conservant l’échelle rassurante et « civilisée » d’un patio.

Afin de pouvoir intégrer en 2032 de nouvelles fonctionnalités, une extension du CCR d’environ 300 m² est prévu ainsi qu’un nouveau bâtiment, une centrale sous-station
Ce programme en deux temps pousse plus loin la notion d’évolutivité de la construction.
La plus grande contrainte est d’éviter d’affecter la salle d’exploitation et les systèmes ferroviaires durant le chantier. Ces salles étant situées au nord, le bâtiment s’agrandira par le sud.

 

COMMANDE CENTRALISEE EN RESEAU
Ronchain Garolille, France
—————————————————————————-
Concours, 2eme prix
2011
—————————————————————————-

Architectes
bureau faceB

Béal & Blanckaert

Bureau d’étude
Iosis Nord et Egis

—————————————————————————-
Surface: 3321 m²

Budget: 5 500 000 E
immeuble BBC
—————————————————————————-
Commanditaire: Réseau Ferré de France
maîtrise d’ouvrage déléguée: SETEC