Concours / Equipement culturel et halle de marché / Laon

Concours, Equipements

Sujet / Construction d’une halle couverte et restructuration d’une place publique.

Site / L’histoire nous révèle que le site était autrefois occupé par un bloc de maisons qu’il a fallu détruire pour édifier le pont Freyssinet. Un espace vacant est né de cette construction, et sa position à la sortie du pont et à l’entrée de la ville en a naturellement fait une place pour un marché et un parking. En l’absence de marché, la place est peu amène : cernée par une départementale et des voies SNCF, elle étire son asphalte en contre bas du pont, et bute sous le pont contre des murs de clôture de propriétés privées.

Deux places publiques / En lien direct avec l’arrivée du pont une place haute, piétonne, accueille le marché et la future halle. Urbaine et vivante, la matérialité de son sol en grès fait écho aux rues historiques et vivantes de la ville haute. En contre bas, une place basse concentre l’offre de parking en lien direct avec la départementale. Profitant d’un lieu couvert, un parc urbain avec des jeux pour enfants et un skate Park s’installent sous le pont

Implantation / Implantée le long de la départementale, la halle dessine un fond de scène pour la place publique qui s’étire au-devant. Par leur position latérale, les places haute et basse se situent en continuité l’une de l’autre. La halle devient un signal visible, aussi bien depuis le pont que depuis la ville haute.

Une halle du XXI siècle / La halle propose une réinterprétation de l’archétype traditionnel de la halle marchande couverte du Moyen Âge. Une couverture en double pan couvre en long un haut volume, protégé du vent et de la pluie par ses rives basses. La rive sud, face à la place publique, se soulève avec une légère courbe : le soleil et l’image de la cathédrale pénètre dans la halle. Cette courbe fait écho à celle du pont Freyssinet. Une croupe couvre la cafétéria à l’ouest, et de l’autre côté, face au pont, un pignon vitré donne une orientation à la place et s’ouvre sur ses piles.

Structure / En façade nord, les locaux techniques, sur lesquels s’adossent les commerces, ancrent la halle dans le sol et libèrent la charpente d’entrait ou de tirant. En façade sud, les poutres massives sont simplement articulées à des poteaux acier très fins. Ils créent une relation immédiate entre intérieur et extérieur. La couverture en ardoise semble flotter au-dessus du sol. Les solives sont implantées à 45° sur les poutres radiales, la charpente bois crée un plafond majestueux rappelant les édifices anciens avec un dessin géométrique maîtrisé. Un deuxième registre plus bas d’une hauteur de 2,70m crée une ligne secondaire intégrant les portes vitrées permettant la clôture de la halle, l’intégration des stands fixes ainsi que la buvette.

 

Concours
Budget : 2 500 000 €HT
Surface : 600 m²
BET  : Bollinger + Grohmann, CGD, Empreinte, Qualivea
Perspectives : François Marcuz