En cours / Musée Communal / St-Joseph / Marcq-en-Baroeul

Equipements, Réalisation

Sujet / Réhabilitation d’une ancienne école en musée communal et constitution d’un jardin d’hiver évoquant l’univers de Majorelle.

Site / Rue Raymond Derain, à Marcq-en-Baroeul, ancienne école Saint-Joseph.

Intervention sur l’existant / Le bâtiment de l’école se dessine sous la forme d’un L. La cour arrière s’ouvre sur un arrière-plan peu qualitatif : un parking public et un immeuble de logements des années 70. Afin de maîtriser les abords, nous reconstituons des façades qui délimitent le jardin intérieur. Ces façades sont composées d’arcades qui rappellent avec les percements existants dans les façades de l’école et font écho aux cloîtres.

En parallèle, sur le bâtiment existant, les allèges des fenêtres sont supprimées pour afficher l’équipement public sur la rue Raymond Derain et côté jardin créer des relations entre la cour et l’intérieur.

Géométrie / Refermée par des arcades, la cour intérieure prend la forme d’un carré. Un jeu géométrique s’installe entre la verrière haute, le graphisme du sol et les arcades rappelant la géométrie arabe.

Artifice / Entre les arcades, du métal réfléchissant reflète la cour, la végétation, et décuple l’espace, brouille les repères en créant un lieu poétique et surprenant.

Verrière / Une grande verrière sous forme de pyramide couvre le jardin central. Les PRS porte parallèlement à une des diagonales du carré. Leur hauteur s’affine en fonction de leur portée. Elles sont suspendues par une poutre périphérique qui fait aussi office de chéneau. De l’intérieur, elles semblent en lévitation dans l’espace de la verrière.
Matérialité et couleur / la couleur est omniprésente pour rappeler le jardin de Majorelle, elle est produite par les matériaux : béton teinté rouge, terrazzo bleu au sol, plantes vertes, fleurs, métal anodisé, réfléchissant, etc.

Jardins / Une première cour carrée accueille des manifestations et un jardin de plantes grasses et exotiques. Un deuxième jardin situé entre deux séries d’arcades accueille un univers de cactée et de fontaines.

Equipement communal – Ville de Marcq-en-Baroeul / Phase DCE
Budget : 1 950 000 € HT
Surface : 786 m² SU
Equipe : Cabinet Ghesquières Dierickx, Impact, Akoustik, Paysage