Concours / Centre périscolaire et halte-garderie / Loon-Plage

Concours, Equipements

Sujet / Construction d’un centre petite enfance à l’emplacement de la plus ancienne ferme de Loon-plage, la ferme Peinte

Site / Le site dans le centre Loon-Plage se caractérise par d’importants contrastes entre petits pavillons, grands équipements, et la présence de cette ancienne ferme, dernière trace de l’histoire rurale de Loon-Plage.

Enjeu / Construire un équipement de grande échelle sur un site si fort en contraste, entre petits pavillons et gros équipements. Faire exister sous un même toit des programmes indépendants mais qui, associés ensemble, affichent l’implication de la Ville pour sa jeunesse.

Conservation / Lors des visites, nous avons été marqués par la beauté de cette ancienne ferme, les proportions très contemporaines de ses annexes ; la qualité des vides constituée par les différents bâtiments. La position de la ferme Peinte dans la perspective depuis le rond‐point de la Ve‐République établit un axe urbain qui structure ce morceau de ville.. 

La conserver nous est alors apparu comme une évidence.

Palimpseste / La construction classique d’une ferme s’établit au fil du temps avec l’addition de corps de ferme : l’étable, la grange, le lieu d’habitation, des dépendances multiples. 

Cette logique de construction par addition correspond à celle du programme qui réunit une pluralité de fonctions dans un même lieu et sous une même identité. Pour construire le centre de petite enfance, nous ajoutons aux constructions existantes d’autres bâtiments complétant la forme d’une ferme au carrée, avec sa cour avant, sa cour arrière et son verger, le tout délimité par le bâti. Le morcellement lié à la conservation du bâti ancien et l’ajout de nouveaux volumes offre une harmonie avec les bâtiments alentours.

Contraste et reflet / À côté des bâtiments existants aux toitures en pente et aux façades en briques aux hauteurs variables, nous installons des volumes simples avec des toitures plates habillées de bardage métallique. Ce bardage métallique qui reflète les paysages alentours. Un jeu sur la ligne et l’ondulation lie les édifices qu’ils soient réhabilités ou construits : ondulation des tuiles en toitures, ondulation verticale de la tôle et stries régulières horizontales de la brique.

Ces volumes métalliques s’estompent par le jeu des reflets et contrastent avec les bâtiments anciens en briques et tuiles, des matériaux mats. Ils se fondent dans le paysage, mettant en valeur les bâtiments anciens.

Ambiance intérieure / En intérieur, la succession de bâtiments anciens et nouveaux séquence les ambiances intérieures, toiture en pente, toiture plate. Les bâtiments anciens accueillent des programmes spécifiques : le foyer, le hall, la salle polyvalente, la salle de lecture, les salles de danse, des salles d’activités maternelles. Ces programmes profitent des généreux volumes sous pente.

Concours : Mars 2018
Budget : 4 522 000 €HT
Surface : 2 488 m² SU
Equipes : Siretec Ingénierie, CGD
Perspectives : François Marcuz