Réhabilitation Cristallerie d’Arques

Equipements, Projets

Bureau et pépinière d’entreprise, avec Béal&Blanckaert Mandataire // Concours Sans suite

Ici, les atouts des édifices préservés servent de guide. Les murs structurels fixent les lieux, les charpentes révélées qualifient les espaces, les toitures neuves laissent pénétrer la lumière, tandis que les façades rénovées stimulent le dialogue sensible.
Le bâtiment de la cristallerie fonctionne tel un palimpseste. Il se dessine comme une couche supplémentaire apportant de nouveaux usages et une nouvelle image.
Le projet valorise le patrimoine, tout en basculant avec conviction dans la modernité.
Ainsi, depuis la ville, de nouveaux signes distinguent l’équipement : deux belles lucarnes contemporaines se détachent sur le ciel. Tout en même temps, l’édifice « capte » la ville et « irradie » de sa présence : c’est un projet « émanant ».
Nous traduisons spatialement les valeurs de partage induites par la ruche et le centre d’affaires : plus qu’une mutualisation des services, c’est bien un « sentiment d’appartenance collective ».
A cet effet, nous étendons la scénographie suggérée pour le bureau de M. Durand à l’ensemble des espaces ouverts communs. Nous convoquons la métaphore d’un cristal facetté, de verre et d’inox, déployé à l’escalier, aux meubles et aux vitrines. Ces dernières exposeront tous types de travaux, des entreprises hébergées comme de la cristallerie.
« Révélateur du dynamisme local » et « mémoire des lieux », le « cristal » traverse le projet et lui confère sa nouvelle identité.

CONCOURS
sans suite Janvier 2013
Co-traitants
Béal & Blanckaert

Cristallerie d’Arques, avenue du générale de Gaulle, Arques
Surface
1246 m²
Budget
4 200 000 € HT
Maîtrise d’ouvrage
Communauté d’Agglomération de St-Omer

Advertisements