Médiathèque à Courtrai, concours international

Equipements, Projets

La pile de livres.
La ville veut se doter d’une médiathèque d’envergure (15 000 m2) regroupant une bibliothèque ainsi qu’un Learning center. Le terrain est situé à coté de la gare ferroviaire, actuellement il est utilisé par le parking du conservatoire de musique.
Le nouvel équipement culturel aura un rôle déterminant pour ce quartier de la ville dont il sera le pivot, à l’articulation du ring, d’une entrée de la ville, des voies ferrées et d’une place majeure. La médiathèque tire sa force et son étrangeté de sa présence et de son échelle, en entretenant des rapports actifs avec ses grands voisins, les beffrois et les clochers de la ville, dans la plus pure tradition Flamande.
Si elle est respectueuse de son environnement, la médiathèque n’en affirme pas moins sa présence unique.
Son esthétique est réglée par une combinaison de “livres superposés”. Par ce procédé, elle se présente comme un objet autonome : suivant que l’on se place devant l’une de ses façades, on saisit le système qui la régit, on comprend qu’il s’applique à l’ensemble et on en perçoit le tout, sans pour autant tout deviner de son univers intérieur. Elle laisse voir, deviner sans tout dévoiler. Elle se veut avant tout accueillante et attirante.
L’espace public trouve son prolongement intérieur sous la forme d’un large vestibule qui rassemble et devient le lieu d’appartenance collective.
Dès l’entrée on perçoit le dispositif principal. L’organisation est d’une grande clarté : les différentes fonctions se répartissent sur 5 univers superposés, pour le confort d’utilisation et une flexibilité optimale. Toutefois, chacun des livres est traité différemment pour qualifier des ambiances ou des programmes variés.

MEDIATHEQUE
Courtrai, Belgique
Concours International, non retenu
2009
Architectes
Béal & Blanckaert

Collaborateurs: G.Pluvinage, T.Foucray
Architectes associés
Urbain Architectencollectief
Bureau d’étude
B+G Ingénierie
Advertisements