PAGE PRECEDENTE

bureaufaceB

——————————————————————————————————————–
Concours d’idée international,
Projet Lauréat, 1er prix.

Perspective depuis la Seine.

Plan masse.

Coupe le long des ponts proposés.

 

Pont "traditionnel" : le fonctionnement en compression implique un tablier massif. La traction permet de réduire l’épaisseur de la structure proposée.

Schéma de traction des câbles.

Détail de structure : des "perles" en béton précontraint viennent s’enfiler sur des câbles en acier de manière à constituer le tablier.

Water "at-traction" :

L’implantation de cette nouvelle passerelle permet de traverser l’ile de la cité et de réunir les deux berges de la Seine entre deux quartiers typiques du « Paris des petites rues ». Cette nouvelle passerelle offre une balade permettant de retrouver le contact avec la Seine, mais aussi un point de vue atypique sur Paris.

Afin de créer de nouveaux usages plus proches de l’eau, le pont est radicalement différent des précédents. Nous avons cherché à exploiter les potentialités techniques, esthétiques d’un nouveau système constructif  : la traction. Au tablier massif en compression, éloigné de l’eau, se substitue alors un tablier fin en traction, qui flirte avec l’eau de la Seine. Des câbles en acier sont tendus entre les berges de la seine à l’aide de ressorts. Sur ces câbles sont enfilés des perles en béton, servant d’emmarchement.

La traversée peut s’effectuer par deux moyens. Une traversée "périlleuse" : le pont très mince donne l’impression de passerelle amazonienne. Un espace pour flâner : un espace généreux à proximité de l’eau permet de se poser,  de s’asseoir, de profiter de la fraîcheur de l’eau et d’offrir un point de vue atypique sur paris. L’objectif est alors de se rapprocher de l’eau, de manière à retrouver un contact avec le fleuve et la création d’une zone de pique-nique au bord de la Seine.

 

Concours d’idée international « Archtriumph »,
"Paris Bridge + Crossing"
—————————————————————————-
2012,
Projet Lauréat, 1er prix.
—————————————————————————-
Equipe : François Marcuz (architecte + graphisme), Arnaud Malras  (ingénieur, agence VS-A), Germain Pluvinage (architecte), Camille Mourier (architecte)